L’atelier de formation des OSC de 2ème et 3ème niveaux dans leur rôle d’accompagnement en tant qu’acteur du processus de décentralisation a démarré ce 11 novembre 2013 comme prévu au Mentong Palace.

Le programme d’appui à la société civile au Cameroun(PASC) de l’Union européenne renforce pour une seconde fois les capacités des organisations de la région de l’Adamaoua. C’est à l’occasion de la tenue de l’«Atelier de formation des OSC de 2ème et 3ème niveaux dans leur rôle d’accompagnement en tant qu’acteur du processus de décentralisation» prévu les 11, 12, 13 novembre 2013. L’atelier a ouvert ses activités à 8h30 du premier jour par le mot du coordonnateur d’APROSPEN, l’Organisation relais du PASC de l’Adamaoua, en la personne du Dr Gambo Hamadou qui a salué l’initiative qui cadre avec les objectifs du Programme. « Les OSCs ont un rôle primordial a joué dans la sensibilisation des populations et l’accompagnement des maires. Cet atelier vise à donner aux organisations les outils nécessaires pour accompagner efficacement le processus de décentralisation dans l’Adamaoua voire au delà. » dira Christiane Toubih Nzuengue, cadre de suivi au PASC.

L’enjeu de cet atelier repose sur la place du processus de décentralisation dans le développement socio-économique du Cameroun. Pour une appréciation objective de la décentralisation des OSCs, au niveau local, les mairies, principales cibles, ont été sollicitées. Les 27 OSCs et 3 personnes ressources ont répondu présents dans la salle de réunion de l’hôtel Mentong Palace de Ngaoundéré, cadre choisi pour abriter les formations. Pour  représenter valablement les maires de la région du château d’eau, les communes de Ngaoundal, Ngaoundéré I entre autres, participent aux travaux qui se veulent constructeurs d’un processus de décentralisation durable. Selon les facilitateurs de l’Atelier, Ikelle Elisabeth Paulette et Dadjio Denis, consultants du cabinet AGESFO, les OSCs au sortir de la formation devront pleinement jouer leur rôle d’acteurs du processus de décentralisation en capitalisant leurs expériences respectives.
Pour mémoire, l’« atelier de formation en Montage et Gestion de projets » qui fut le premier du genre organisé par le PASC dans l’Adamaoua s’était ténu les 12, 13 et 14 juin 2013 à Ngaoundéré dans le même cadre. Celui-ci avait vu la participation d’une trentaine d’OSCs qui en ont bénéficié pour mieux ficeler leurs projets lors de l’appel de l’Union européenne et de l’Ambassade de France. L’atelier de formation des OSC de 2ème et 3ème niveaux dans leur rôle d’accompagnement en tant qu’acteur du processus de décentralisation qui n’est qu’à son début améliorera l’expertise des OSCs de l’Adamaoua en matière d’accompagnement du processus de décentralisation.

 

 
Rodrigue TAPEO