APROSPEN à travers le PRESEC fait le bonheur de la population de Mangoli

Dans le cadre du projet PRESEC entendu Projet de renforcement de la résilience des populations des régions septentrionales du Cameroun, APROSPEN en collaboration avec ses partenairs SNV et CADEPI ont construit des infrastructures de divers natures dans 11 Communes cibles, identifiées dans le cadre de ce projet, pour renforcer la résilience des populations de ces communes. Les Régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord font partie des régions les plus pauvres et les plus vulnérables du Cameroun. L’hostilité de l’environnement conjuguée aux effets du changement climatique ont rendu les populations encore plus vulnérables à l’insécurité alimentaire et à la malnutrition. Pour résoudre les problèmes énoncés précédemment, l’Union Européenne a financé le projet PRESEC conduit par consortium SNV, CADEPI, APROSPEN avec plusieurs acteurs dans le but de répondre à l’impact des mouvements des populations internes et externes dans ces régions du septentrion.C’est dans cette logique que la population de Mangoli par Nyambaka a bénéficié de la construction d’un magasin de stockage de Maïs et d’intrants. Une fois le magasin achevé, il a été question pour l’équipe du PRESEC de descendre à Mangoli pour sa réception provisoire de l’infrastructure. Sur place, une population enthousiaste attendait la venue de l’équipe du PRESEC depuis plus de 45 minutes. A son arrivée, le Coordonnateur Adjoint d’APROSPEN avec le coordonnateur National du PRESEC ont pris le temps de s’excuser du retard accusé. La réception du magasin s’est déroulée sans incidence. Pour le mot de remerciement venant de la population, le chef du village a désigné un membre de la communauté afin de dérouler le contenu d’un discours plein de sagesse et de courtoisie. Pour finir, une promesse de la construction d’une toilette a été faite par le PRESEC à l’ensemble de la population, toilettes à construire à côté du magasin.