Accompagnement des Coopératives par APROSPEN: Une réussite au-delà des attentes à Gumbela

Dans le cadre des activités du PRESEC (Projet de Renforcement de la Résilience des populations du Septentrion) financé par lUnion Européenne au travers du Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique, projet en train d’être mis en place par le Consortium APROSPEN, SNV et CADEPI dans 11 communes des 3 Régions septentrionales du Cameroun, l’ONG APROSPEN, dans l’Adamaoua, a structuré des ménages vulnérables identifiés en groupes de producteurs sous forme de Société Coopérative.

Cérémonie de remise des intrants et matériels agricoles aux responsables des Coopératives bénéficiaires – Meiganga

Sur le terrain, un groupe de ménages vulnérables, producteur de maïs a Gunbela, dans la commune de Méiganga, a été structuré en Société Coopérative en 2017-2018. Le but étant de les accompagner vers un statut de grands producteurs.

Visite du champ de production de tomate de la Coopérative productrice de maïs de Gunbela

Pour accroître leurs activités et augmenter leurs producteurs, un lobbying fait, à l’endroit de l’autorité traditionnelle de la place, avec l’accompagnement d’APROSPEN, a permis l’octroi définitif à ce groupe, d’une superficie de 40 hectares de terrain. Avec l’appui du PRESEC en semences et intrants agricoles, une partie de cette surface a été mise en valeur pour la production de maïs dont la récolte estimée était d’environ 11 tonnes à la fin de la campagne agricole 2018.  Dans le cadre de la seconde campagne agricole, comptant dans la durée de mise en œuvre du PRESEC, la Coopérative s’est lancée dans le processus de production de semences certifiée de maïs. Lors de la récente visite du champ, l’évolution de la parcelle, selon l’équipe du service Régional en charge de la certification des semences, logé au sein de la Délégation Régionale du MINADER pour l’Adamaoua,  montre une bonne évolution. Hors mis les réalisations prévues dans le cahier de charge du PRESEC, avec les bénéfices obtenus, la Coopérative a entamé son autonomisation. Ainsi, les membres de cette Coopérative ont décidé de diversifier leurs productions. Pour Cette deuxième année de mise en place du PRESEC, au-delà de la production de maïs, la Coopérative a lancé, comme nous l’avons mentionné, le processus de production de semences certifiées.

Champ de production de semences de maïs

De plus, elle a débuté avec la production de tomate et, de pépinières de mangues, d’avocats et d’anacardes. Pour l’année à venir, elle compte se lancer dans la transformation de maïs en farine et autres produits dérivés et, étendre la production de tomate et d’autres pépinières. Avec les réalisations déjà visibles et, au vue des ambitions manifestées,  au travers de la voix de son président Alfaki Aboubakar, par les membres de cette coopérative nouvellement mise en place, APROSPEN et ses partenaires SVN et CADEPI, à travers le PRESEC, ont le sentiment de l’atteinte d’une réussite, au deux-tiers de la durée de mise en œuvre, au-delà des attentes pour ce qui est des producteur de maïs à Gunbela.