L’ONG APROSPEN vient d’obtenir une subvention du programme d’appui à la citoyenneté active (PROCIVIS) de l’Union Européenne pour la mise en œuvre du Projet d’amélioration de l’accès des citoyens de l’Adamaoua aux actes d’état civil  (PACAC). Le projet s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la composante 2 du programme d’appui à la citoyenneté active de l’Union européenne au Cameroun. Il a pour objectif global de contribuer à améliorer l’accès et l’usage des actes d’état civil aux populations des communes cibles. Le projet PACAC cible six (06) communes dans la région de l’Adamaoua (Meiganga, Tignère, Ngaoundal, Banyo, Dir et Ngaoundéré 2e), pour une durée déterminée de 20 mois.