PRESANAF entendu Projet de renforcement de la sécurité alimentaire, nutritionnelle et l’autonomisation des femmes à travers la création d’actif dans les Communes de Touboro et Dir (Régions du Nord et Adamaoua s’inscrit dans le cadre du plan stratégique pays du PAM intervient sur deux axes prioritaires à savoir Création d’actifs pour le relèvement rapide, la résilience des communautés, la protection de l’environnement et l’adaptation et la promotion du genre et protection à travers l’amélioration des conditions de vie des ménages par l’approche de distribution des vivres en contrepartie des travaux champêtres tout en intégrant les préoccupations actuelles liées à la prévention contre la pandémie du COVID-19 au sein des communautés cibles.

PRESANAF vise à contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle tout en renforçant la résilience des communautés des réfugiés et des populations locales vulnérables à faire face aux crises complexes dans les Communes de Touboro et Dir. L’action cible 52% des femmes. Les actifs à créer répondent aux bésoins spécifiques des communautés ceci à travers l’augmentation de l’offre alimentaire et le revenu des ménages. Un dispositif de suivi des perceptions des bénéficiaires sera mis en place. Il s’agira de la mise à disposition de ceux-ci et leur sensibilisation sur l’utilisation du numéro vert du PAM. Chaque communauté est bénéficiaire de l’action. Ainsi, elle participe dans la mise en œuvre de celle-ci. La contribution de chaque communauté se résume à la mise à disposition des terres, la facilitation et l’accompagnement de la mise en œuvre des activités par l’équipe de terrain.

APROSPEN joue deux rôles. D’une part, elle agit en tant que partenaire coopérant du PAM à travers la prise en charge de certaines dépenses ou expertises, d’autre elle sert de partenaire de mise en œuvre en assure l’exécution des activités planifiées sur le terrain.

le PAM est le principal partenaire. Il met à la disposition d’APROSPEN les vivres à distribuer aux bénéficiaires, sa contribution financière pour la réalisation des activités de création d’actifs et la fourniture du matériels de travail y compris les équipements de protection. Outre l’accompagnement technique par le DAADER; le MINADER et le MINFOF jouent le rôle de conseiller et facilitateur dans la mise en œuvre du projet qui contribuent à garantir aux communautés l’accès à une alimentation adéquate à long terme.  La promotion de la culture du manioc au sein des communautés permettra aussi aux communautés l’accès durable aux denrées.